L'arrêt de la Cour d'appel du 9 janvier 2018 condamne plus sévèrement Hedios, qui doit rembourser 21 632€, soit plus du double de sa condamnation en première instance.