Dès 2008, l'enquête de la direction de la concurrence et de la répression des fraudes relève des indices concrets des pratiques commerciales discriminatoires d'Euronext qualifiables de pratiques anticoncurrentielles.