Les avantages anti-concurrentiels accordés par Euronext à Virtu ne se limitaient pas à un accès plus rapide au marché, il bénéficiait aussi d'un avantage commercial estimé à 19,16 millions d’euros entre mars 2009 et juin 2010.